Archives de catégorie : Conférences

La Danse à l’aube du Romantisme

A l’aube du XIXème siècle, tout est prêt pour amener à l’éclosion du ballet romantique, la danse n’est plus un ornement gratuit, mais, art imitateur, elle traduit le jeu des passions et c’est sur elle que repose la progression dramatique.

Les danseurs de l’Ancien Régime transmettent leur art à la nouvelle génération, comme Marie-Madeleine Guimard avec Geneviève Gosselin qui sera la première danseuse à s’élever sur les pointes en 1813 et qui ouvrira le chemin à Marie Taglioni…

Auditorium Jacques Demy / Maison de la Musique et de la Danse

Tout public à partir de 10 ans

Gratuit sur réservation au 01 86 63 12 53 ou accueil.comservatoirefontenay@valleesud.fr

Répertoire des contredanse (1762-1788)

Lancement de la base de données « Répertoire des contredanses (1762-1788), mardi 26 septembre 2023 à 17h, à l’auditorium Jacqueline Lichtenstein de l’INHA

En 1762 apparaît le Répertoire des bals, publication qui propose un modèle de partition de contredanse figurant schémas des déplacements, descriptions verbales des figures et partition musicale, répondant au développement d’une pratique plus populaire des danses de société. Un millier de titres de contredanses est ainsi publié sur ce modèle jusqu’en 1788, révélant des pratiques éditoriales, des innovations techniques dans l’estampe et la typographie, offrant aussi un cadre de travail singulier à nombre de graveuses (en musique, en sciences). La base recensera quasiment l’intégralité des titres parus, tout en permettant la comparaison entre exemplaires et recueils, reconstituant les séries éditoriales publiées sur trois décennies.

Une table-ronde, accompagnée de moments de démonstration, viendra discuter ces corpus et leur apport pour l’histoire de l’estampe et de la danse, avec Marie Glon (université de Lille), Pascale Cugy (Université Rennes 2), Guillaume Jablonka (chercheur, danseur et chorégraphe) et Irène Feste (chercheuse, danseuse et chorégraphe). 

Agenda de l’INHA – Lancement du « Répertoire des contredanses (1762-1788) »

Conférence dansée « Prendre Corps »

Anne VERDIER partagera sa passion pour le costume de théâtre. S’appuyant sur de nombreux documents, maquettes, photos de scène, dossiers de travail de l’atelier Caraco, ainsi que sur de multiples échanges avec Jean-Marie Villégier et son fidèle costumier Patrice Cauchetier, elle racontera l’histoire de la création d’un costume, puis analysera quelques grandes mises en scène en pointant les différentes fonctions dévolues au costume d’un spectacle à l’autre. La seconde partie de la soirée sera consacrée au costume de danse. La chorégraphe, danseuse et pédagogue Irène FESTE nous racontera et nous montrera comment le costume de danse « prend corps ». Une collation sera offerte en milieu de soirée.

Focus Caraïbes

Dans le cadre du Festival Temps d’aimer la Danse à Biarritz, du 10 au 14 septembre 2022

Rencontres professionnelles sur le thème : « Sauvegarder et promouvoir les répertoires basques et créoles, enjeux et problématiques actuels » autour de 4 axes : réflexion-création, transmission, recherche et mobilité.

«  Un héritage culturel et chorégraphique : le quadrille français « 

Communication d’Irène Feste, le lundi 12 septembre 2022 à 14h30, à la Gare du Midi – salle Caritz

Après les bouleversements de la Révolution, la vie mondaine reprend avec une nouvelle élite constituée de l’ancienne noblesse, des nouveaux riches de la bourgeoisie montante et de la nouvelle noblesse d’Empire. Parmi les activités mondaines, le bal occupe une place de choix et devient le premier lieu de sociabilité pour cette nouvelle élite aux niveaux assez disparates quant à l’éducation et la culture. Le quadrille de contredanse, plus communément appelé quadrille, est la danse qui s’impose dans tous les bals, dans le premier tiers du XIXème siècle.

https://www.letempsdaimer.com/programmation/rencontres-professionnelles-focus-caraibes-pays-basque

Festival Les Chemins de Tolérance

Conférence dansée  » La danse à l’aube de la Révolution – De l’aristocratie au Faubourg »

La convivialité et le plaisir qui s’en dégagent, séduisent les Français qui jusqu’alors guindés dans les danses de bal à la cour de Louis XIV, vont se l’approprier et vont l’accommoder à
la mode française.
Composées en grand nombre, ces contredanses sont diffusées à travers toutes les provinces, sous forme de feuilles volantes ou en petits recueils. Leurs titres, tel que Le carillon national,
s’inspire de l’actualité…

Vendredi 5 août 2022, à 18h à Valleraugue

festival-Chemins-Cevennes-2022 (pagesperso-orange.fr)

Programme PROGRAMME CHEMINS DE TOLERANCE 2020 EN PDF.pdf (pagesperso-orange.fr)

Festival Jeux de vagues

« Bals et Pantomimes au Temps des Lumières » – Conférence dansée par la Cie Divertimenty

Jeudi 26 mai 2022 à 18h, au Balneum à Dinard, dans le cadre du festival Jeux de vagues

Festival Jeux de Vagues – Bals et Pantomimes au Temps des Lumières (ville-dinard.fr)

Distribution

  • Guillaume Jablonka, chorégraphe, interprète et conférencier
  • Irène Feste, danseuse interprète
  • Carmen Brown, comédienne

Musiques

J.B. Lully, J.J. Rousseau, A.E.M. Grétry, F. J. Ferrère…

Les Dessous des Paniers

Une conférence dansée sous l’impulsion d’Anne Verdier et de Jacqueline Razgonnikoff, entourées des nombreux artistes. 

L’histoire des robes à paniers s’arrime à la question du luxe, si importante aux yeux de la société que même la loi s’en préoccupe. Par une longue série d’édits somptuaires, constamment renouvelés et jamais respectés, elle tente, depuis le XVIe siècle, de réglementer l’ornementation des carrosses, le nombre de plats servis à table, le choix des étoffes ou le port des dentelles. La mode des paniers, lancée en France comme dans toute l’Europe par la cour, reprise à la ville, est adoptée sur scène par les plus célèbres danseuses et actrices qui l’abandonneront finalement au nom de la vérité et du naturel, au profit d’une mode moins contraignante pour le corps féminin. De nombreux débats dans lesquels s’inviteront même moralistes et théologiens jalonnent ce parcours.
Fondée sur des textes souvent inédits, la conférence sera enrichie de moments de théâtre, de chant, de musique et de danse qui apporteront élégance et légèreté à l’histoire « des dessous des paniers » qui risquait bien d’être enfermée dans le carcan d’une morale mal comprise.
La mode : liberté ou contrainte ? Sommes-nous si éloignés de notre époque ?